La Boucle de l'Artois 2016

Le 2 avril 2016
NC
Croisilles

Description

BDLA

 

Le 2 Avril Prochain, Le grand départ se fera à Bapaume, passera à Croisilles, pour aller vers Auxi le Château pour finir Sur le Mont Liébaut de Béthune. Ce sera l’étape la plus longue avec près de 160kms.

Venez nombreux pour les encourager ! 

horaires de passage des coureurs

Cliquez ici pour découvrir la Boucle !

BARTOIS

artois

Article VDN :

Les 2 et 3 avril, les bénévoles du Sprint-club de l’Artois seront à pied d’œuvre pour lancer leur 27e Boucle de l’Artois. Qui bénéficie cette année du label Coupe de France Look, ce qui permet d’accueillir les meilleures équipes françaises amateurs qui viendront en découdre sur les trois étapes proposées.

 

À sept semaines de l’événement, Alain Petit, en bon retraité qu’il est désormais, n’a pas une seconde à lui. Avec son équipe de bénévoles du Sprint-club de l’Artois, il a connu une année plutôt mouvementée entre le retrait ubuesque de la commune d’Hesdin et les partenariats qui se font de plus en plus difficiles. « Nous avons été obligés de bouger nos circuits, confie le patron de la course. Avec le retrait d’Hesdin, nous avons dû rebâtir entièrement la configuration de l’épreuve. »

Avec l’arrivée d’une nouvelle ville, celle de Béthune, qui ravit Alain Petit. « Nous avons été très bien accueillis par cette ville. Béthune a décidé d’accueillir l’arrivée du côté du Mont-Liébaut, qui est un des quartiers de la ville que la mairie veut animer. Il y a aura notamment ce jour-là une piste de BMX avec deux éducateurs pour encadrer l’activité.»

Autre nouveauté de cette édition 2016, le retour à un contre-la-montre individuel, le dimanche matin. « Le départ se fera d’Auchan Arras et nous bénéficierons du parking couvert de ce magasin pour en faire le village départ. Ce sera un contre-la-montre de 16,7 kilomètres qui finira du côté de Haute-Avesnes avec un dernier faux plat montant de trois kilomètres qui pourrait faire des dégâts. » L’après-midi, direction Olhain pour quatre-vingts kilomètres vers Fruges qui accueillera l’arrivée de cette édition 2016. « Nous avons aussi des contraintes à gérer avec la nouvelle région qui ne pourra pas nous prêter par exemple de car podium, car le nom de la nouvelle entité avec la Picardie n’est pas connu. On doit aussi repenser le fléchage. Bref, il nous reste du travail, même si cela devient de plus en plus difficile. »

Si Alain Petit a gardé ses partenaires privés, et en a même retrouvé quelques-uns, il semble que les subventions publiques soient de plus en plus des denrées rares. « Ce n’est pas simple, je le reconnais. Mais j’ai bon espoir que tout s’arrange. »

Si Alain Petit n’en dira pas plus, ces pertes de subventions éventuelles pourraient à terme mettre en danger ce type d’épreuves. « Nous sommes des bénévoles et nous cherchons à animer la ville, la communauté urbaine, le Département et la Région à travers un événement sportif, c’est notre seul leitmotiv. » Qui mérite énormément de respect quand on voit la somme de travail que cela représente.

LES ETAPES

Il y en aura trois sur les deux journées des 2 et 3 avril. Le samedi 2, le départ se fera de Bapaume à 12 heures. Le circuit traversera les communes de Croisilles et Auxi-le-Château pour finir à Béthune, au Mont-Liébaut, après 160 km. « Ce sera une course à bordures certainement. Il y a quelques bosses autour d’Auxi, mais rien de bien méchant. » Le 3 avril, le premier coureur partira à 9 h 30 du centre commercial Auchan-Arras pour le contre-la-montre individuel. Direction Dainville, Duisans, Warlus, Agnez-lès-Duisans pour une arrivée, après 16,7 km, à Haute-Avesnes. « Si le début du parcours sera pour les rouleurs, le final, avec son dénivelé, pourrait faire des dégâts. » Les coureurs rejoindront ensuite Olhain, ville départ de la dernière étape, et fileront vers Fruges. « Il y aura 80 km avec une boucle autour de Fruges et une arrivée dans la côte de la gendarmerie. »

LES EQUIPES

Ce sera la troisième manche de la coupe de France Look, celle qui regroupe les équipes de DN1, l’élite du cyclisme amateur français.

L’engagement est prévu pour vingt équipes sur la ligne de départ. « Douai et Nogent-sur-Oise rétrogradées à l’étage inférieur ne devraient pas être au départ, glisse Alain Petit. Et je pense que nous aurons plus sûrement dix-sept équipes. Je dois voir avec les organisateurs si on peut inviter trois formations pour éviter les pertes en termes d’organisation et de retenue des hébergements. »

Cette manche arrageoise aura beaucoup d’importance pour les différentes équipes car elle permet de marquer un maximum de points. « Nous ne sommes que deux épreuves, avec le Tour d’Eure-et-Loir à présenter une course à étapes. »

LES SIGNALEURS

Alain Petit et son équipe cherchent encore des signaleurs, notamment pour l’étape du dimanche matin entre Auchan Arras et Haute-Avesnes.

« Ils sont trois heures en poste sur les différents carrefours du parcours. Nous leur offrons un petit cadeau, mais aussi un filet garni pour qu’ils passent la matinée sans manquer de rien. »

Pour ceux que ça intéresse, rendez-vous sur : http://www.boucledelartois.fr

La 27e Boucle de l'Artois se déroulera les 2 et 3 avril prochains.  PHOTO ARCHIVES JOHAN BEN AZZOUZVDNPQR

VOIX DU NORD PUBLIÉ LE 13/02/2016

PAR CHRISTOPHE HUMETZ