Croisilles Club Cyclo-VTT et Pédestre : site officiel du club de cyclisme de CROISILLES - clubeo

Un cycliste à Terre - Hommage à Denis par ses amis du club d'Hermies

13 mars 2018 - 23:06

Nous nous permettons de diffuser le bel hommage ci-dessous rendu par ses amis et copains à Denis - tous les membres du club de Croisilles se joignent à la douleur de la famille. Pensées pour Denis et à toutes les victimes de la route.  

 

"Un cycliste à terre".    

Bonsoir à tous les amis cyclo qui ont répondu ou laissé un petit message sur la page du club de Hermies. Denis faisait du vélo bien avant de venir nous rejoindre dans les années 90. Discrétion, efficacité, et sacré rouleur. Peu enclin à faire des folies sur la route, il était le prototype du cycliste, qui ne sortait jamais sans son casque, et avait accroché un cataphote clignotant sur l’arrière de son tube de selle.

Tous les véhicules arrivant à sa hauteur l’avaient déjà identifié. Ce dimanche, il venait nous rejoindre à Quéant, et s’est fait bousculer à 4 km de son domicile. Les circonstances, dramatiques en tous points, sont celles-ci. Denis, tout en s’occupant de son épouse alitée, tentait de nous retrouver de temps en temps, et de ce fait nous n’étions pas surs de le voir aux départs des randonnées. Ensuite, son parcours de son domicile vers Quéant a fait que nous avons croisé le lieu de l’accident, sans nous rendre compte de cette dramaturgie. Il n’était tout simplement reconnaissable, protégé des regards indiscrets par une toile tendue le long de la route. On ne pouvait craindre que le pire, en ayant aperçu le capot de la voiture qui l’a percuté.

Au retour, j’ai appris que le cyclo accidenté était décédé, sans en connaître à ce moment-là l’identité. Au-delà de cette nouvelle qui nous peine et nous responsabilise, je vous demande amis cyclos d’échanger sur ce nouvel accident mortel. Il me semble que nous ne pouvons être considérés comme des quilles, et que la future loi de limitation de vitesse n’est qu’un leurre.

Les automobilistes, hélas nous le sommes aussi très souvent, ne prêtent guère attention, ou même nous ignorent en nous croisant ou en nous doublant. Nous ne sommes plus tolérés sur les routes, et sommes devenus des gêneurs, Vous avez tous, à un moment ou à un autre, été frôlés de trop près, klaxonnés de malveillance, voir insultés par ce que vous preniez un peu trop de largeur de chaussée, surtout lorsque le vent souffle. Il n’est pas normal que nous soyons devenus des cibles, par manque de partage et de respect sur les routes.

Si vous le souhaitez, comme certains membres club me l’ont évoqué, nous pourrions préparer une manifestation sur nos vélos. Nous avions prévu de vous accueillir le dimanche 15 juillet. Or, il se trouve que cette date coïncide avec le départ de l’étape du Tour de France donné à Arras. Nous disposerions d’un fort pouvoir de couverture médiatique, en nous rassemblant et en manifestant le matin du 15 juillet.

De toute manière, nous n’organiserons pas cette année la diurne, et sera reprogrammée en 2019.  

Les membres du Club d'Hermies  

https://www.facebook.com/notes/cyclo-club-hermies/un-cycliste-%C3%A0-terre/1378907242209446/  

Commentaires